Revue technique Renault Megane: Préliminaires

1. APPLICABILITE DU DOCUMENT

Ce document présente le diagnostic applicable sur tous les Unités Centrales Électroniques correspondant aux caractéristiques suivantes :

Véhicule(s) : Mégane
Fonction concernée : Unité de protection et de commutation
Nom du calculateur : UPC
N VDIAG : 04

2. ELEMENTS INDISPENSABLES AU DIAGNOSTIC

Type documentation :

Méthodes de diagnostic (ce présent document) :

  •  Diagnostic assisté (intégré à l'outil de diagnostic), papier (Manuel de Réparation ou Note Technique), Dialogys.

Schémas Électriques :

  •  Visu-Schéma (Cédérom), papier.

Type outils de diagnostic :

  •  CLIP

Type outillage indispensable :

OUTILLAGE SPECIALISE INDISPENSABLE

Multimètre

CLIP

3. RAPPELS

Démarche :

Pour diagnostiquer les calculateurs du véhicule, mettre le contact en mode diagnostic (+ après contact forcé), c'està- dire procéder comme suit :

  •  Badge du véhicule sur repose badge (véhicules sans clé scénario 1, entrée de gamme, sans mains libres, et scénario 2 (haut de gamme, mains libres),
  •  Appui long (+ 5 secondes) sur le bouton "start" hors conditions de démarrage,
  •  Brancher alors l'outil de diagnostic et effectuer les opérations souhaitées.

Important : Les calculateurs droit et gauche de lampes au xénon sont alimentés lors de l'allumage des feux de croisement. Leur diagnostic ne sera donc possible qu'après mise du contact en mode diagnostic (+ après contact forcé) et allumage des feux de croisement.

La coupure du + après contact s'effectue de la manière suivante :

  •  Débrancher l'outil de diagnostic,
  •  Effectuer deux appuis courts (moins de 3 secondes) sur le bouton "start",
  •  Vérifier la coupure du + après contact forcé par l'extinction des témoins calculateurs au tableau de bord.

Défauts :

Il existe des défauts déclarés présents et des défauts mémorisés (apparus selon un certain contexte et disparus depuis ou toujours présents mais non diagnostiqués selon le contexte actuel).

L'état "présent" ou "mémorisé" des défauts doit être considéré à la mise en oeuvre de l'outil de diagnostic suite à la mise du + après contact (sans action sur les éléments du système).

Pour un défaut présent, traiter le défaut dans la démarche indiquée dans le chapitre "Interprétation des défauts".

Pour un défaut mémorisé, noter les défauts affichés et suivre les indications figurant dans la partie "consignes".

Si le défaut est confirmé en appliquant la consigne, la panne est présente. Dans ce cas, traiter le défaut.

Si le défaut n'est pas confirmé, faire les vérifications de base. Pour cela, vérifier :

  •  Les lignes électriques qui correspondent au défaut,
  •  Les connecteurs de ces lignes (oxydation, broches pliées, etc.),
  •  La résistance de l'élément détecté défectueux,
  •  L'hygiène des fils (isolation fondue ou coupée, frottements).

Contrôle de conformité

Le contrôle de conformité a pour objectif de vérifier les états et paramètres qui n'affichent pas de défaut sur l'outil de diagnostic lorsqu'ils sont non cohérents. Cette étape permet par conséquent :

  •  de diagnostiquer des pannes sans affichage de défaut qui peuvent correspondre à une plainte client,
  •  de vérifier le bon fonctionnement du système et de s'assurer qu'une panne ne risque pas d'apparaître de nouveau après la réparation.

Dans ce chapitre figure donc un diagnostic des états et des paramètres, dans les conditions de leur contrôle.

Si un état ne fonctionne pas normalement ou qu'un paramètre est hors tolérance, consulter la page de diagnostic correspondante.

Effets client - Arbre de Localisation de pannes Si le contrôle à l'outil de diagnostic est correct mais que la plainte client est toujours présente, il faut traiter le problème par "effets client".

Un résumé de la démarche globale à suivre est disponible sous forme de logigramme sur la page suivante.

4. DEMARCHE DE DIAGNOSTIC

5. FICHE DIAGNOSTIC

5. FICHE DIAGNOSTIC

ATTENTION :

Tous les incidents sur un système complexe doivent faire l'objet d'un diagnostic complet avec les outils adaptés. La FICHE DIAGNOSTIC, qui est à documenter au cours du diagnostic, permet d'avoir et de conserver une trame du diagnostic effectué. Elle constitue un élément essentiel du dialogue avec le constructeur.

IL EST DONC OBLIGATOIRE DE REMPLIR UNE FICHE DIAGNOSTIC A CHAQUE FOIS QU'UN DIAGNOSTIC EST EFFECTUE.

Cette fiche vous sera systématiquement demandée :

  • Lors des demandes d'assistance technique à la techline.
  • Pour les demandes d'agrément, lors d'un remplacement de pièces avec agrément obligatoire.
  • Pour la joindre aux pièces "sous surveillance" demandées en retour. Elle conditionne alors le remboursement de la pièce en garantie, et concourt à une meilleure analyse des pièces déposées.
    Boitier interconnexion moteur
    ...

    Fiche diagnostic
    Tous types Liste des pièces sous surveillance : Calculateur ...

    D'autres materiaux:

    Plaques d'identification véhicule
    Les indications figurant sur la plaque constructeur sont à rappeler dans toutes vos lettres ou commandes. Plaque constructeur A  Type mine du véhicule et numéro dans la série du type. Suivant véhicule, cette information est rappel&eacu ...

    Correction du régime de ralenti
    F4R I - CORRECTION DU RÉGIME DE RALENTI EN FONCTION DE LA TEMPÉRATURE D'EAU (1) Sauf lors d'un démarrage entre 15 C et 30 C. II - CORRECTION ELECTRIQUE EN FONCTION DE LA TENSION BATTERIE ET DU BILAN ELECTRIQUE Cette correction a pour but de compenser la baisse de tensi ...

    Arbre de localisation de pannes
    ALP 1 Absence de dialogue avec le calculateur d'airbag CONSIGNES Particularité : Pour diagnostiquer les calculateurs du véhicule, mettre le contact en mode diagnostic (+ après contact forcé), c'est-à-dire procéder comme suit :  B ...

    Categorie