Revue technique Renault Megane: Stratégie injection - Conditionnement d'air

Revue technique Renault Megane / Moteur et périphériques / Injection diesel / Stratégie injection - Conditionnement d'air

K9K

La gestion du conditionnement d'air est partagée entre plusieurs calculateurs qui communiquent par le réseau multiplexé.

Elle est de type " boucle froide ".

Le calculateur d'injection est chargé de :

  •  gérer la demande de froid en fonction des commandes de l'habitacle et de la valeur de la pression de circuit,
  •  déterminer la puissance absorbée par le compresseur à partir de la valeur de la pression du circuit,
  •  autoriser la commande du motoventilateur en fonction de la vitesse du véhicule et de la pression du ciruit,
  •  autoriser ou non l'embrayage du compresseur.

Lorsque l'on actionne l'interrupteur de conditionnement d'air, le tableau de commande de conditionnement d'air demande l'autorisation d'embrayage du compresseur.

Le calculateur d'injection autorise ou non, l'embrayage du compresseur, pilote le groupe motoventilateur via l'unité de protection et de commutation et adopte un régime de ralenti accéléré.

Ce régime est de 900 tr/min en fonction de la puissance absorbée par le compresseur.

Le calculateur d'injection autorise le fonctionnement du compresseur de conditionnement d'air et du groupe motoventilateur (tous deux alimentés en puissance par l'unité de protection et de commutation) en fonction des conditions :

  •  température eau moteur,
  •  vitesse véhicule,
  •  climatisation.

Les informations utilisées pour la fonction conditionnement d'air transitent par :

  •  la voie A A4 liaison multiplexée " CAN HIGH ",
  •  la voie A A3 liaison multiplexée " CAN LOW ".

Les liaisons entre le calculateur d'injection et le capteur de pression de fluide réfrigérant sont :

  •  C C3 signal capteur de pression de fluide réfrigérant,
  •  C C4 alimentation capteur de pression de fluide réfrigérant,
  •  C G3 masse capteur de pression de fluide réfrigérant.
Nota : La valeur du paramètre (PR044) " PR puissance absorbée par le compresseur de climatisation AC " n'est jamais égale à 0, quel que soit l'état du compresseur de conditionnement d'air. La valeur minimale lue est approximativement de 250 W.

Le compresseur de climatisation est de type " cylindrée variable ".

I - STRATÉGIE DE MISE EN MARCHE DU COMPRESSEUR DE CLIMATISATION

Dans certaines phrases de fonctionnement, le calculateur d'injection interdit le fonctionnement du compresseur.

1 - Stratégie de démarrage moteur

Le fonctionnement du compresseur de conditionnement d'air est interdit pendant 1 seconde après le démarrage du moteur .

2 - Stratégie de protection thermique

Le compresseur de conditionnement d'air n'est pas embrayé si la température moteur est supérieure à 115 C ou à partir de 110 C en cas de régime élevé, 4500 tr/min pendant plus de 10 secondes.

3 - Stratégie de commande du groupe motoventilateur

Au ralenti comme en roulage, conditionnement d'air sélectionné, la petite ou la grande vitesse du groupe motoventilateur est activée en fonction de la pression de fluide réfrigérant et de la vitesse du véhicule.

4 - Restitution des performances

Lors d'un appui franc (supérieur à 75 % de la course) sur la pédale d'accélérateur , le compresseur est débrayé pendant 5 secondes.

5 - Restitution de la puissance à la mise en mouvement du véhicule

Pour aider la mise en mouvement du véhicule, le compresseur de conditionnement d'air est débrayé si la position de la pédale d'accélérateur est supérieur à 30 % et que le régime du moteur est inférieur à 1250 tr/min.

6 - Protection anti-calage

Le compresseur de conditionnement d'air est débrayé si le régime du moteur est inférieur à 740 tr/min.

7 - Stratégie de protection temporisée en surrégime

Le compresseur de conditionnement d'air est débrayé si le régime du moteur est supérieur à 4500 tr/min pendant plus de 3 secondes.

Nota : La période entre deux débrayages du compresseur de conditionnement d'air est toujours supérieure à 10 secondes.

II - STRATÉGIE DE MISE EN MARCHE DES RÉSISTANCES DE CHAUFFAGE HABITACLE

Pour réduire le délai de chauffage, on introduit dans le circuit de chauffage habitacle des éléments résistifs de chauffage de l'air appelés " résistance de chauffage habitacle ".

L'unité centrale habitacle détermine la nécessité de commander les résistances de chauffage en fonction de la demande de l'utilisateur.

Le calculateur d'injection détermine :

  •  le nombre de résistances de chauffage alimentées (limitation de commande en puissance) en fonction de la charge alternateur,
  •  l'interdiction du fonctionnement des résistances en fonction du régime, de la charge et de la vitesse du véhicule.

Les résistances de chauffage sont alimentées par l'unité de protection et de commutation.

Sur demande des résistances, le régime de ralenti accéléré devient 900 tr/min.

III - STRATÉGIE DE MISE EN MARCHE DES RÉSISTANCES DE CHAUFFAGE HABITACLE

Dans certaines phases de fonctionnement, le calculateurd'injection interdit le fonctionnement des résistances de chauffage habitacle.

1 - Stratégie de démarrage moteur

Le fonctionnement des résistances de chauffage habitacle est interdit après le démarrage du moteur pendant 20 secondes.

2 - Stratégie de restitution des performances en forte charge

Lors de fortes charges à bas régimes, le fonctionnement des résistances de chauffage est interrompu.

Conditions d'entrée :

  •  régime moteur inférieur à 3000 tr/min,
  •  et vitesse du véhicule inférieure à 130 km/h.

Conditions de sortie :

  •  régime moteur supérieur à 3500 tr/min,
  •  et vitesse du véhicule supérieure à 150 km/h (à titre d'information).

3 - Stratégie de restitution des performances au démarrage en côte

Pour aider au démarrage en côte, le fonctionnement des résistances de chauffage est interrompu.

Conditions d'entrée :

  •  régime moteur inférieur à 900 tr/min,
  •  et vitesse du véhicule inférieur à 4 km/h,
  •  et rapport de boîte de vitesses au point mort.

Conditions de sortie :

  •  régime moteur supérieur à 2500 tr/min,
  •  ou vitesse véhicule supérieure à 6 km/h,
  •  ou rapport de boîte de vitesses engagé.

4 - Stratégie de protection anti-calage

Lorsque le régime moteur descend en dessous de 760 tr/min, le fonctionnement des résistances de chauffage habitacle est interrompu. Quand le régime moteur passe au-dessus de 750 tr/min, le fonctionnement des résistances de chauffage habitacle est réautorisé.

La gestion du conditionnement d'air est partagée entre plusieurs calculateurs qui communiquent par le réseau multiplexé.

Lorsque l'on actionne l'interrupteur de conditionnement d'air, le tableau de commande de conditionnement d'air demande l'autorisation d'embrayage du compresseur.

Le calculateur d'injection autorise ou non l'embrayage du compresseur et pilote le groupe motoventilateur via l'unité de protection et de commutation.

Lorsque la fonction conditionnement d'air est sélectionnée, le régime de ralenti n'est pas modifié.

Les informations utilisées pour la fonction conditionnement d'air transitent par :

  •  la voie A A4 liaison multiplexée " CAN HIGH ",
  •  la voie A A3 liaison multiplexée " CAN LOW ".

Le compresseur est de type à cylindre variable.

I - STRATÉGIE DE MISE EN MARCHE DU COMPRESSEUR DE CONDITIONNEMENT D'AIR

Dans certaines phases de fonctionnement, le calculateur d'injection interdit le fonctionnement du compresseur.

1 - Stratégie de démarrage moteur

Le fonctionnement du compresseur de conditionnement d'air est interdit pendant 2 secondes après le démarrage du moteur.

2 - Stratégie de protection thermique

Le compresseur de conditionnement d'air n'est pas embrayé dans le cas où la température de l'eau du moteur est supérieure à 115 C, il est réembrayé lorsque la température d'eau du moteur redevient inférieure à 115 C.

Ce véhicule est équipé de résistances de chauffage situé dans le bloc de climatisation.

Ces résistances de chauffage sont destinées à réchauffer l'air qui est ensuite dirigé dans l'habitacle.

Lorsque les résistances de chauffage sont enclenchées, le calculateur d'injection adopte un régime de ralenti accéléré. Ce régime est de 900 tr/min.

3 - Restitution de la puissance à la mise en mouvement du véhicule

Pour aider à la mise en mouvement du véhicule, le compresseur de conditionnement d'air est débrayé si la position de la pédale d'accélérateur est supérieur à 25 %, que le régime du moteur est inférieur à 1350 tr/min et que la vitesse du véhicule est inférieure à 5 km/h.

4 - Protection anti-calage

Le compresseur de conditionnement d'air est débrayé si le régime du moteur est inférieur à 750 tr/min.

Il est réembrayé si le régime moteur devient supérieur à 750 tr/min.

II - STRATÉGIE DE MISE EN MARCHE DES RÉSISTANCES DE CHAUFFAGE HABITACLE

Dans certaines phases de fonctionnement, le calculateur d'injection interdit le fonctionnement des résistances de chauffage.

1 - Stratégie de démarrage moteur

Le fonctionnement des résistances de chauffage est interdit pendant le fonctionnement des bougies de préchauffage.

Au démarrage du moteur, l'alimentation des résistances de chauffage est autorisé après une temporisation qui est fonction de la température d'eau du moteur.

2 - Stratégie de protection anti-calage

2 - Stratégie de protection anti-calage

Lorsque le régime moteur descend en dessous de 800 tr/min, le fonctionnement des résistances de chauffage est interrompu. Quand le régime moteur passe au-dessus de 875 tr/min, le fonctionnement des résistances de chauffage est autorisé.

    Voyant d'injection
    K9K Les véhicules fonctionnant avec le système de gazole à haute pression DELPHI DDCR sont équipés de symboles de défaut et de messages d'alerte écr ...

    Régime de ralenti
    K9K Afin de maintenir le régime de ralenti sur son régime de consigne, le calculateur d'injection prend en charge le calcul du régime de ralenti du moteur, pour compenser tout ...

    D'autres materiaux:

    Bienvenue à bord de votre véhicule
    Cette notice d'utilisation et d'entretien réunit à votre intention les informations qui vous permettront :  de bien connaître votre véhicule et, par là même, de bénéficier pleinement, et dans les meilleures conditions d'utilisation, ...

    Traverse latérale extrême avant
    Le remplacement de cette pièce est une opération complémentaire au côté d'auvent partiel pour une collision latérale avant. Les informations concernant les pièces complémentaires seront traitées dans leurs chapitres respectifs (voi ...

    Remorquage
    ATTENTION :Pour le remorquage, se référer à la loi en vigueur dans chaque pays. Ne jamais prendre les tubes de transmission comme point d'attache. N'utiliser les points de remorquage que pour le remorquage sur route. Ne pas se servir des points ...

    Categorie